Bannière de la cartothèque.
Ressources de la cartothèque pour la préparation au CAPES 2019


L’Afrique : du Sahel et du Sahara à la Méditerranée

Le sujet étant immense, les ressources en atlas et monographies sont nombreux et disponibles à la cartothèque comme dans toute bibliothèque universitaire. Nous insistons ici sur des documents (et des supports) moins connus qui vous donneront des aperçus plus variés.

Cartes

- L'Afrique au 1:2 000 000, parue de 1881 à 1913 sous la direction de Lannoy de Bissy.

Cette série est numérisée sur le site de Cartomundi. Cliquez sur ce lien puis sur l'onglet Visualiser, puis sur la flèche bleue et choisissez une des cases du tableau d'assemblage. Cette carte est un outil indispensable pour saisir la représentation de l'Afrique par les Européens. Pour compléter et découvrir comment travaillait Lannoy de Bissy, l'article La carte d’Afrique et les archives de Lannoy de Bissy : numérisation d’une œuvre monumentale d'Olivier Loiseaux (de la BnF). C'est ici.


- Cartes sur les investissements chinois en Afrique :
La Chine en Afrique à la page 161 du livre Cartes en mains / Anne Battistoni-Lemière, Ellipses, 2010. Cote LM19.
Commerce de la Chine avec les pays africains, 2006 à la page 239 du livre L'enjeu mondial / Christophe Jaffrelot, Sciences Po, 2008. Cote LH10

Livres et dossier documentaire

- Le Sahara, un désert mondialisé / Lecoquierre (B.), La Documentation française, 2015.
Le Sahara : cette zone longtemps relégué d’un point de vue géographique et géopolitique est désormais pris dans les dynamiques de la globalisation. Le Sahara est un désert mondialisé ! Pour l’appréhender dans toute sa complexité, ce dossier adopte une approche géographique plurielle. Puis, il est appréhendé d’un point de vue géohistorique : période pré-désertique, mythes, exploration, conquête, colonisation et indépendance. Enfin, on trouvera dans ce dossier une analyse du Sahara contemporain à travers les objets les plus récents de la géographie : les mobilités et les phénomènes réticulaires, l’urbain, l’aménagement, l’environnement ainsi que le tableau socio-économique de chacun des dix pays sahariens.

- Nouvelle géographie universelle : la Terre et les hommes. Tome 11 : l'Afrique septentrionale. Deuxième partie : Tripolitaine, Tunisie, Algérie, Maroc, Sahara et Tome 12 : l'Afrique occidentale : archipels atlantiques, Sénégambie et Soudan occidental / Reclus (E.), Hachette, 1886.
A consulter dans une édition d'époque à la cartothèque, pour les gravures qui témoignent de la diversité ethnique et culturelle et pour les textes dans leur description physique et humaine de cette partie de l'Afrique.


- Arbres, arbustes et lianes des zones sèches d'Afrique de l'Ouest / Arbonnier (M.), Editions Quae, 2009. Cote LW8.
Ce guide de terrain constitue un ouvrage de référence pour toute personne appelée à connaître la flore arbustive et forestière des zones sèches d'Afrique de l'Ouest. Ses 1300 photographies facilitent l'identification des 360 espèces ligneuses présentées.



Vidéo en ligne

- La sécheresse au Sahel / Katia Laval. Université Paris I, 2015. Durée : 9 minutes.
Katia Laval présente l'une des premières interrogations sur le rôle de l'homme sur le climat : la sécheresse au Sahel. Elle évoque successivement les différentes théories qui ont été avancées pour tenter de comprendre cela.

DVD

- Gabes Labess / Ayeb (H.), Les productions de l'Amaru, 2014. Durée : 46 minutes.
« Gabès Labess » (Tout va bien à Gabès) questionne les modèles actuels de développement en mettant l’accent sur l’oasis de Gabès (Tunisie), la seule oasis côtière dans le monde. Ce qui était autrefois considéré comme «le paradis du monde» a été transformé en une catastrophe économique, sociale et écologique, par la construction, dans les années 1970, d’un complexe industriel chimique qui a privé les agriculteurs locaux de leur eau, de leurs terres arables, de leur bien-être économique et de leur dignité. Des entretiens avec des habitants de Gabès témoignent des multiples difficultés et problèmes auxquels ils sont exposés : pollution de l’eau, de l’air, des terres et de la mer; réduction des terres arables et des ressources en eau ; augmentation de maladies graves (ostéoporose, les cancers, les allergies), et progressive extinction d’un patrimoine social et écologique exceptionnel.

- Mbëkk Mi : le souffle de l'océan / Bachelier (S.), Doc Net, 2013. Dureé : 54 minutes.
Mbëkk mi, deux mots wolof qui évoquent l’émigration clandestine. L’expression claque telles ces pirogues qui se cognent aux vagues de l’océan et se fracassent souvent au bout de leur errance. Mais Mbëkk mi, c’est avant tout le refus de se résigner aux coups meurtriers du destin. Si ces jeunes Sénégalais dans la force de l’âge affrontent mille périls, c’est dans l’espoir d’une vie meilleure.


- Paludisme, l'hécatombe silencieuse / Vercoutère (J.), Mosaïque, 2006. Durée : 54 minutes. [Le paludisme touche aussi les pays du Sahel].
Tourné au Kenya, en Tanzanie, au Bénin et au Burkina Faso, ce documentaire brosse un tableau des ravages du paludisme en Afrique. Les nombreuses interventions de scientifiques, médecins et politiques montrent que les bonnes volontés ne manquent pas. Le problème est bien évidemment économique : le paludisme est d'abord une maladie du sous-développement. Il ne régressera qu'avec l'amélioration des conditions de vie sur le continent africain.

Suite des ressources sur L’Afrique : du Sahel et du Sahara à la Méditerranée