Bannière de la cartothèque. site de l'université Paris 8 Site de la cartothèque. Site de la cartothèque en anglais.
Audiovisuel : les films


Retour aux lettres
V, W, X, Y, Z comme

Vivre en ce jardin / Steyer (S.), Pois Chiche Films, 2004

Yves et Annick ont bâti un monde en cohérence avec leurs idées : l'idée qu'on ne peut pas vivre dans la soumission à l'argent, qu'en vivant avec moins on peut vivre mieux, que respecter la nature c'est se respecter soi-même, l'idée enfin qu'il est toujours possible d'inventer sa vie. En 1970, à Saint-Nazaire, ils ont perdu tout espoir de vivre dignement dans l'environnement prolétarien qui est le leur. Un choix radical s'impose alors : un jardin, en bordure du marais de Brière. Un jardin comme lieu de vie et de rencontre, un jardin comme création. À partir de 1996, ils l'ouvrent au public pour témoigner de leur expérience. Mise en pratique de l'écologie au quotidien, le film retrace l'expérience menée par ce couple à l'échelle d'une vie.

Volcanisme et évolution de la vie sur terre. Conférence donnée le 12 juillet 2002 par Vincent Courtillot / Cerimes, 2002. voir le film

Depuis quelques dizaines d'années, l'impact climatique que peuvent causer les éruptions volcaniques n'est plus mis en doute. Chaque fois que se produisent des éruptions riches en soufre, le climat en est légèrement modifié, la couleur du coucher de soleil change pendant plusieurs mois, la température de la basse atmosphère baisse, de quelques dixièmes de degrés, ce qui est cependant suffisant pour avoir des conséquences sur le climat. Ainsi, l'éruption du Laki en Islande, en 1783, au cours de laquelle 10 km3 de lave ont été crachés, a modifié le climat de tout l'hémisphère nord pendant plus d'une année. Les poussières volcaniques et les gaz ont causé des brouillards s'étendant, durant l'été et l'automne 1783, sur la plus grande partie de l'Europe et sur les régions adjacentes de l'Afrique et de l'Asie, causant des récoltes particulièrement maigres. Certains disent que les famines qui s'ensuivirent dans toute l'Europe et plus particulièrement en France sont un élément à considérer dans l'origine de la Révolution française en 1789.

Water, le pouvoir secret de l'eau / Jupiter, 2012. Info internet Lire la critique du film rédigée par un étudiant

Plus des trois cinquièmes de la surface du globe terrestre sont recouverts d'eau, mais que savons-nous vraiment de cet élément ?
D'éminents scientifiques, écrivains et philosophes essaient de décoder le secret de l'eau. De nombreuses expériences révèlent de manière impressionnante que les influences de l'environnement laissent des traces marquantes dans l'eau : tout ce qui se passe autour de l'eau y est aussitôt enregistré. Tout ce qui entre en contact avec l'eau laisse une trace !

Water makes money : Comment les multinationales transforment l'eau en argent / Franke (L.), La mare aux canards, 2010. Lire la critique du film rédigée par un étudiant

Tout comme l’air que nous respirons, l’eau est un élément indispensable à la vie. Pourtant, l’or bleu reste en proie aux intérêts économiques des entreprises multinationales obsédées par leurs profits. Dès qu’une commune cherche à remanier sa gestion de l’eau, les deux plus importants groupes mondiaux de l’eau pointent leur museau. Ensemble, ils constituent un oligopole qui pèse sur toute la surface du globe. En France, par exemple, ils approvisionnent près de 80% de la population. Conséquences : hausse vertigineuse des prix à la consommation, baisse de la qualité de l’eau, manque de transparence souvent lié à un climat de corruption… Même s’il ne s’agit plus de privatisation à proprement parler, mais de partenariat public-privé, le résultat est le même : les profits sont privatisés et les pertes collectivisées.

We feed the world. Le marché de la faim / Wagenhofer (E.), Editions Montparnasse, 2008.



Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destruction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d'Autriche, Graz... Mais n'y a t-il que cela ? Du pêcheur indépendant en Bretagne à l’agriculteur autrichien qui s'inquiète qu’une tonne de blé vaille moins cher qu'une quantité égale de sel de voirie., une vue de l'industrie alimentaire rarement abordée.

Zanzibar, le diamant de l'océan indien, LCJ eds., 2004

Zanzibar, le diamant de l’océan indien, île aux épices, île aux délices. Baignée d’histoire, la vieille ville de Zanzibar est un labyrinthe de rues étroites avec des maisons aux façades blanches et aux portes magnifiquement sculptées, des magazins de curiosités et des bazars. Zanzibar a conservé un paysage urbain quasiment intact où de superbes batiments reflètent sa culture particulière.