Bannière de la cartothèque.
Cartothèque - collections



La Carte de Cassini est la première carte topographique couvrant la France entière. Elle a été éditée de 1752 à 1815 par la famille Cassini sur quatre générations. Elle comprend 154 feuilles. L' échelle est au 1:86 400.

Les principaux éléments du paysage sont indiqués même succinctement : relief en hachures, réseau hydrographique, routes principales, chemins pavés, forêts, villes et villages, fermes isolées, moulins, calvaires... Ils font de cette carte une mine d'informations historiques et permettent notamment de déduire les activités humaines.

Pour en savoir plus, consultez le dossier constitué par l'EHESS ainsi que le "Guide de lecture des cartes anciennes / Laurent Costa et Sandrine Robert, aux éditions Errance, 2008", disponible à la cartothèque.
Les plaques originales sont conservées à l'IGN mais il est possible d'en acheter des reproductions. La cartothèque en possède quinze. Pour connaître lesquelles, leur emprise figure en orange sur le tableau d'assemblage qui indique la répartition des 154 feuilles. En faisant glisser le curseur sur les cases, on obtient le nom et le numéro de la feuille.
Cette carte a été numérisée et il est possible d'afficher les feuilles que possède la cartothèque en cliquant sur le tableau d'assemblage. Ici le lien renvoie à la numérisation faite dans Gallica, le catalogue numérique de la BNF.

Cette carte topographique basée sur la triangulation est suffisamment géométrique pour avoir été géoréférencée.
L'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) a associé ce géoréférencement à une base de données ce qui permet une recherche par nom de commune, actuel ou ancien, et l'accès au document numérisé correspondant. Notons aussi la possibilité de compléter par des données communales : coordonnées, population, évolution des limites de commune, administrations anciennes et nouvelles etc.

Un autre exemple remarquable est proposé par Google. Sur les images satellite se superpose la carte de Cassini (seulement à un certain niveau de zoom) et l'utilisateur peut ainsi repérer des lieux anciens et en chercher traces sur le paysage actuel. On peut imaginer quel intérêt représente cette fusion de données pour les archéologues.

Enfin GéoPortail de l'IGN permet aussi de superposer la carte de Cassini aux autres couches d'information (cartes IGN, photographies aériennes etc.).