Bannière de la cartothèque.
Activités : les rapports d'activités


Les rapports d'activités - le rapport d'activités 2013

Acquisitions 2013
En 2013, les crédits du SCD ont permis d'acquérir 197 documents (cartes, usuels et DVD documentaires). Les achats de cartes en grand nombre et de mobilier ont été faits sur le budget de l'UFR. La cartothèque envoie des suggestions d'achat de livres à la BU. Elle transmet aux lecteurs les informations en provenance de la BU (par mel, par des articles dans son journal. La cartothèque est un intermédiaire essentiel entre le SCD et les lecteurs étudiants et enseignants de géographie.

Réception de l'offre par le public
Statistiques détaillées.
* Statistiques
Les statistiques en ligne donnent tous les chiffres : croissance et composition du fonds, fréquentation, emprunts, nombre de lecteurs etc. Le module Composition du fonds documentaire présente en temps réel l'état détaillé du fonds soit au début 2014, 60 253 exemplaires pour 25 224 titres.

* Le catalogue
Le catalogue élaboré par la cartothèque avec les outils PHP/MySQL (outils gratuits) est consultable sur le site internet de la cartothèque. Il permet d'afficher les références bibliographiques en temps réel. Installé depuis 2006, il est très consulté.
En 2013, le site a été entièrement refait selon l'objectif fixé en 2012. Aboutissement d'un énorme travail qui s'est étalé sur plusieurs mois, la mise en page est désormais facilitée avec l'insertion de CSS et chaque page du site est accessible par un lien direct.

Les cartes numérisées en 2012 grâce à un financement par la taxe d'apprentissage ont été intégrées au catalogue en ligne. Le lecteur effectue sa recherche par le biais d'un module d'interrogation en 8 langues et visualise la carte numérisée sur l'écran.
Les sommaires des usuels sont désormais saisis au moment du catalogage et interrogeables dans le module de recherche.

* Information des lecteurs
Le site internet est le principal outil d'information. Sa mise à jour et son enrichissement sont quasi quotidiens. Ce site est unique par la quantité d'informations qu'il contient : catalogue mais aussi toute une série d'informations gravitant autour des documents, de la recherche documentaire, du terrain, des métiers de la géographie, des activités de la cartothèque etc. Le plan du site présente cette richesse de contenu.
En 2013, trois quiz ont été mis en ligne dont un, sur la géomorphologie, en collaboration avec une enseignante.

L'information est complétée par une gazette mensuelle envoyée aux enseignants et une lettre mensuelle aux étudiants. Une newsletter a été créée en janvier 2014. Les événements de la cartothèque sont toujours relayés sur les écrans d'information de l'université.
Un site en anglais a été mis en ligne en 2013.

Par ailleurs, la cartothèque joue pleinement son rôle de lieu d'information "physique". Les étudiants et enseignants sont nombreux à venir s'informer auprès de nous.

Depuis quatre ans maintenant, la cartothèque publie chaque mois le Journal de la Carto en format numérique.
Ce journal, recensé sur le site de l'université en tant que publication, contient des informations documentaires à destination des étudiants et enseignants de l'université, personnel de la BU et cartothèques de France. Sa réalisation est un travail extrêmement intéressant.
Parmi les sujets traités cette année : une mission sous le volcan Mérapi, une sortie de terrain en Haïti, la présentation de l’Institut de Géographie Tropicale à Cocody en Côte d'Ivoire, la rencontre avec d'anciens étudiants en géographie devenus éducateurs, cartographes, sigistes etc., le compte rendu d'une exposition aux Archives nationales etc.

Trois expositions ont été présentées dans le couloir de la cartothèque : sur des livres de la collection U géographie, un quiz à base de cartes, sur la bande dessinée. Une grande exposition sur la cartothèque a été organisée dans le hall de la Bibliothèque universitaire en mars 2013.

Nous avons établi des liens avec les étudiants d'histoire pour la préparation du Capes. Une page internet a été publiée pour leur présenter nos ressources. Nous avons fait de même avec les étudiants de géopolitique. Nous cherchons toujours à élargir notre public. Nous avons pour objectif 2014 de prendre contact avec les doctorants de géographie.

Suite du rapport 2013