Journal de la Carto - Mai-Juin 2015
Avez-vous travaillé pendant vos études (job d'été ou travail toute l'année) ?

J’ai travaillé en parallèle 15 mois sur les 21 mois de la formation : 8 mois en tant que prof en lycée, 5 mois en stage dans la branche que j’ai choisie, à faire des études commerciales pour une société d’économie mixte de la Ville de Paris. Mêler les deux est difficile et vraiment fatigant : le lycée me donnait beaucoup de travail alors que je n’avais plus la motivation pour y être et que je perdais la concentration nécessaire sur mon sujet tandis que le stage m’apportait par contre une compensation à la double journée de travail. Je rédigeais mon mémoire de recherche le soir et pendant mes RTT  : il m’enrichissait pour mon propre travail de recherche dans le même domaine (diagnostic commercial).


Pour mener à bien les deux, il faut bien sûr être très motivé en se disant qu’au bout de cette période se construit un avenir à long terme, où on aura tout le temps nécessaire pour les loisirs. Cela passe par de la rigueur : s’imposer un rythme de travail régulier, sacrifier les loisirs. Malgré tout je préservais le samedi soir et le dimanche pour m’aérer, c’est indispensable pour reprendre des forces et ne pas s’écœurer. J’ai dû ne pas travailler à peu près 10 jours dans l’année de Master 2 (vacances de Noël et un week-end prolongé).







Atelier international du grand Paris
Aviez-vous une idée du métier auquel vous vous destiniez ?

Je suis arrivée avec l’envie de travailler dans l’aménagement urbain. Je suivais de près les expos des urbanistes sur le Grand Paris et j’aimais enseigner ces questions-là.

Suite de la rencontre
Cartothèque de l'Université Paris 8