Bannière de la cartothèque.
Cartothèque - Terrain


Nouveaux EC préparation au terrain

La géographie n'est pas une discipline de sciences humaines comme les autres. Elle vit au grand air et tire davantage profit d'une observation du terrain que d'un écran d'ordinateur. Fort de cette constatation, le département de géographie de l'université Paris 8 a décidé de mettre en avant sa spécificité en l'inscrivant résolument dans les nouvelles maquettes.

Pour les ignorants, rappelons que ces maquettes n'ont rien à voir avec les porte-avions, motos et autres avions de chasse que vous montiez à grand renfort de colle et de patience dans votre enfance. Ce sont les formations de toutes les universités, architecturées et organigrammées pour être comparables entre elles et susciter une concurrence économique fraternelle à l'échelle mondiale. Colle et patience ainsi que le déchiffrage ardu du mode d'emploi sont tout autant nécessaires mais le résultat ne sera pas un porte-avions.

Notre département a donc eu la splendide idée d'inscrire des EC d'entraînement physique au terrain dans la nouvelle maquette et parce que les activités sportives de l'université ne sont pas adaptées à ses ambitions, il a voté le réaménagement de la "cantoche".

La "cantoche" est cet espace libre-service situé en bout de couloir au 1er étage du bâtiment D. Une grande table, un four à micro-ondes, un évier et un frigo, bref un espace convivial à l'ancienne.

Rares ont été les opposants au projet de réaménagement. Comment ne pas approuver avec enthousiasme l'installation d'une salle de préparation au terrain, accessible sous badge 24 heures sur 24 et 5 jours sur 7 ? Le discours argumentaire "nouvelles convivialités, territorialisation et territorialités" a été vivement applaudi.

Un aperçu de la nouvelle salle ? En voici le plan.

Les appareils

5 tapis de course développeront l'activité de base du géographe : la marche. Grâce à son écran 17 pouces couleur, l'appareil permet une excellente visualisation du terrain. Le catalogue des cours comprend déjà dix enregistrements (programmes) couplés à trois paliers de difficulté. Ces programmes sont "faits maison", composés par les enseignants du département à partir de leurs expériences réelles et quasi hebdomadaires de sorties de terrain.

Le palier 1, le plus facile, affiche des terrains avec peu de relief : forêt de Fontainebleau, marché de Rungis, marais salants de Charente, canaux parisiens. La marche est lente et de longues pauses sont mises à profit par le programme pour présenter les détails du terrain et introduire au vocabulaire géographique. Les images défilent sur l'écran. Casque ou oreillettes fournis avec la machine rendent le cours audible sans gêner les autres sportifs. Deux questions peuvent être enregistrées et sont transmises par mel à l'enseignant référent du programme.

Pour coller aux conditions réelles d'une sortie de terrain, le géographe en salle peut interagir en envoyant des SMS à ses amis ou en jouant sur son portable.
Notons que l'un de ces programmes niveau 1, malheureusement en anglais, consiste en une instructive observation statique du trafic portuaire de Rotterdam (durée 25 mns).

Le palier 2, plus physique, emmène le géographe en salle sur des reliefs déjà marqués : Chaîne des Puys, plateau du Larzac, falaise d'Etretat, Butte aux Cailles. L'effort est rude mais les pauses, si elles sont plus courtes, sont nombreuses. Par le biais d'un brouilleur individuel, l'accès au réseau est parfois coupé pour préparer le géographe au traumatisme d'un mobile non connecté mais quelques secondes seulement et après avertissement.

Le palier 3 est accessible sur certificat médical et police d'assurance à jour. Deux programmes de 60 minutes présentent le Diois sous la pluie et la traversée des Pyrénées par les crêtes. Il est possible de pousser la machine jusqu'au pas de course. Les dangers qui menacent le géographe : éboulements, chutes dans les ravins, orages, crues, exode rural massif, invasion touristique... sont scrupuleusement rendus.
Il n'y a pas de réseau.

Suite